Jardinautop Non classé Tout savoir sur la Cordyline Australis : Entretien, Arrosage, Variétés & Astuces

Tout savoir sur la Cordyline Australis : Entretien, Arrosage, Variétés & Astuces

Salut les jardiniers amateurs ou confirmés ! Si vous êtes à la recherche d’une plante exotique pour donner un peu de piquant à votre jardin, alors le cordyline australis pourrait être la plante qu’il vous faut ! Avec ses feuilles épaisses et colorées, cette plante tropicale saura ajouter de la vie et de la couleur à votre espace vert. Mais avant de vous lancer dans l’aventure cordyline, il est important de connaître les bonnes techniques de plantation, de culture et d’entretien de cette plante pour qu’elle puisse s’épanouir au mieux. C’est pourquoi j’ai décidé de vous présenter tout ce qu’il faut savoir sur le cordyline australis dans cet article.

J’ai découvert le cordyline australis il y a quelques années lors d’un voyage en Australie et depuis, je suis complètement fan de cette plante ! J’en ai planté plusieurs dans mon jardin et j’ai été agréablement surprise par sa robustesse et sa capacité à s’adapter à mon climat. C’est pourquoi je souhaite partager mon expérience avec vous et vous donner toutes les clés pour réussir à cultiver cette plante chez vous.

Est-ce que la cordyline craint le froid ?

La cordyline est originaire des régions tropicales et subtropicales, ce qui signifie qu’elle n’est pas très résistante au froid. En effet, si les températures descendent en dessous de 10°C, le cordyline peut être endommagé voire mourir. Cependant, il existe certaines espèces de cordyline qui sont plus rustiques et peuvent résister à des températures plus basses, jusqu’à -5°C. Si vous habitez dans une région où les températures hivernales sont particulièrement froides, il est donc conseillé de choisir une espèce de cordyline plus rustique ou de la protéger durant les périodes de grand froid.

J’ai planté ma cordyline dans un endroit abrité du vent et du froid et j’ai pris soin de la protéger avec un paillis durant les hivers les plus rigoureux. Grâce à ces mesures, ma cordyline a su passer les hivers sans trop de soucis et continue de fleurir chaque année.

Où planter une cordyline australis ?

Le cordyline a besoin d’un sol bien drainé et riche en nutriments pour pousser de manière optimale. Il apprécie également un emplacement ensoleillé ou mi-ombragé, mais il tolère assez bien l’ombre. Si vous souhaitez planter votre cordyline en pleine terre, choisissez un endroit abrité du vent et des tempêtes et n’oubliez pas de bien mélanger du compost au sol avant de planter la cordyline. Si vous préférez la cultiver en pot, optez pour un pot de taille moyenne à grande, rempli de terreau ou de mélange de terre de jardin et de compost.

J’ai choisi de planter ma cordyline dans mon jardin en pleine terre et j’ai pris soin de bien mélanger du compost au sol avant de la planter. Elle se porte très bien et a même commencé à se multiplier ! Si vous décidez de cultiver votre cordyline en pot, n’oubliez pas de la rempoter tous les 2 ou 3 ans pour lui offrir un sol frais et nourrissant.

Comment entretenir un cordyline australis ?

L’entretien d’une cordyline est assez simple et ne demande pas beaucoup de temps. Voici quelques astuces pour maintenir votre cordyline en bonne santé :

  • Arrosez votre cordyline régulièrement, en veillant à ce que le sol ne se dessèche pas complètement. En été, vous pouvez arroser votre cordyline tous les 2 jours environ, en fonction de la chaleur et de l’ensoleillement. En hiver, vous pouvez espacer les arrosages en fonction de la température et de l’humidité de l’air.
  • Fertilisez votre cordyline tous les 2 mois environ avec un engrais spécial plantes tropicales ou en ajoutant du compost au pied de la plante.
  • Tailler régulièrement les feuilles mortes ou abîmées pour maintenir une belle silhouette et une belle croissance de la plante.
  • Protégez votre cordyline des ravageurs en veillant à ce qu’elle ne soit pas infestée par des pucerons ou d’autres insectes indésirables. Si vous remarquez des parasites sur votre cordyline, utilisez un insecticide adapté ou optez pour des méthodes plus naturelles comme l’utilisation de huile de neem ou de savon noir.

J’ai été confronté à des problèmes de pucerons sur ma cordyline il y a quelques années. J’ai choisi de traiter la plante avec de l’huile de neem et cela a très bien fonctionné ! Depuis, je n’ai plus eu de problèmes de parasites sur ma cordyline.

Où placer une cordyline ?

Le cordyline est une plante idéale pour ajouter de la couleur et de l’exotisme à votre jardin. Elle peut être plantée seule ou en groupe pour créer un joli massif. Vous pouvez également l’utiliser comme plante d’intérieur, en la plaçant dans un pot de taille moyenne à grande. Elle apprécie les emplacements ensoleillés ou mi-ombragés et aime être placée près d’une source de lumière naturelle.

J’ai choisi de planter ma cordyline dans un coin ensoleillé de mon jardin, près d’une terrasse. Elle se porte très bien et ajoute une touche exotique à mon jardin. Si vous décidez de cultiver votre cordyline en pot, n’hésitez pas à la déplacer régulièrement pour lui offrir différents angles de lumière et lui éviter de rester trop longtemps au même endroit.

Comment protéger une cordyline l’hiver ?

Comme mentionné précédemment, le cordyline n’est pas très résistant au froid et peut être endommagé par des températures inférieures à 10°C. Si vous habitez dans une région où les hivers sont froids, il est important de protéger votre cordyline durant cette période. Voici quelques astuces pour protéger votre cordyline l’hiver :

  • Installez un voile d’hivernage sur votre cordyline pour la protéger des gelées et du vent.
  • Entourez votre cordyline de feuilles mortes ou de paillis pour lui offrir une protection contre le froid et l’humidité.
  • Installez une lampe de chauffage à proximité de votre cordyline pour maintenir des températures agréables durant les journées les plus froides.
  • Si vous cultivez votre cordyline en pot, placez-la dans un endroit abrité du froid et du vent, comme un garage ou une véranda.

J’ai choisi de protéger ma cordyline en l’entourant de feuilles mortes et en installant un voile d’hivernage pour la protéger des gelées. Grâce à ces mesures, ma cordyline a bien résisté aux hivers les plus froids et a continué de pousser sans problème.

Comment faire pousser un cordyline australis ?

Le cordyline est une plante facile à cultiver et peut être multipliée de plusieurs manières. Voici comment faire pousser votre cordyline :

  • Semez les graines de cordyline dans un pot rempli de terreau ou de mélange de terre et de compost. Placez le pot à un endroit chaud et ensoleillé et arrosez régulièrement pour maintenir le sol humide. Les graines devraient germer au bout de quelques semaines.
  • Divisez les touffes de cordyline en coupant les rhizomes à l’aide d’un sécateur. Plantez les rhizomes dans des pots remplis de terreau ou de mélange de terre et de compost et placez-les à un endroit chaud et ensoleillé. Arrosez régulièrement pour maintenir le sol humide et attendez quelques semaines pour voir apparaître les premières pousses.
  • Utilisez les boutures de cordyline pour faire pousser de nouvelles plantes. Coupez des boutures de 5 à 10 cm de longueur et enlevez les feuilles du bas. Plantez les boutures dans des pots remplis de terreau ou de mélange de terre et de compost et placez-les à un endroit chaud et ensoleillé. Arrosez régulièrement pour maintenir le sol humide et attendez quelques semaines pour voir apparaître les premières pousses.

La cordyline est une plante originaire d’Océanie précisément de l’Australie d’où son plus célèbre nom ‘’cordyline australis’’

Elle fait partie de la famille des Asparagaceae et a ses exigences et ses contraintes.

La cordyline est une plante de la famille des Asparagaceae qui se cultive différemment selon les zones et les moments. Elle peut être cultivée en terre pleine mais aussi en pot dans les jardins et sur les balcons. Elle supporte la chaleur, la lumière et la sécheresse mais aussi la froidure.

Elle n’est pas trop exigeante en entretien une fois l’âge adulte atteint.

Le nom Cordyline conserve le même orthographe dans beaucoup de langue: anglais-allemand-espagnol-neerlandais-norvegien,….etc

Cordyline en image

SOURCE

Où planter les Cordylines ?

En décidant de planter les cordylines, vous devez aménager le sol convenablement en apportant un terreau de rempotage bien drainé.

On la cultive en pleine terre lorsque les conditions météorologiques le permettent. Un hiver modéré est supportable de même qu’un climat tempéré.

Bien drainé, c’est mélanger à votre compost du sable granulé ou du gravillon

Ce lieu doit être un lieu éclairé par la lumière solaire ou non, mais pas directement exposé au rayon soleil.

La cordyline est cultivé aussi dans les pots si les conditions extérieures ne sont pas favorables

Avec quelles plantes ou arbustes associer la cordyline ?

Si vous vivez dans une région tempérée, vous pouvez associer ces plantes que voici avec vos cordylines.

IL s’agit de :Trachycarpus wagnerianus ou palmier miniature, la Protée royale, l’Euphorbia characias, le Nolina hibernica, la Grande Férule, Watsonias, Kniphofias,cannas, Crocosmias et Carex

Vous pouvez aussi les associer avec les espèces venus d’Australie. Ces espèces ont les mêmes climats et supportes les mêmes contraintes climatiques.

Nous pouvons citer ces quelques-unes ;

le Pittosporum tenuifolium Tom Thumb, le Pseudopanax Ferox , l’Olearia macrodonta ‘Major’ ou Houx de Nouvelle-Zélande.

Les cordylines et la neige :

Les jeunes poussent ont de la peine à survivre au passage des neiges.

Certaines jeunes plantes arrivent bizarrement à supporter une fraicheur jusqu’à -14°. Ce qui n’est pas le cas chez d’autres dont les racines pourrissent si la neige se prolonge.

Au moment des neiges, vous n’allez pas laisser vos jeunes plantes subir la loi des neiges. Trouvez un moyen pour les épargner des neiges prolongées.

Toutefois, il convient de notifier que les jeunes plantes dont le sol sont très bien drainés ne souffrent pas trop des perturbations de la neige. Elles supportent beaucoup mieux la fraicheur que celles dont le sol est peu drainé ou mal drainé.

Comment entretenir la cordyline ?

L’entretien de la cordyline commence par l’arrosage. Cet arrosage doit se faire régulièrement soit au moins 2 fois par semaine en Eté et au moins 1 fois par semaine lorsqu’il s’agit de l’hiver.

Dès que vous serez dans un moment de grande chaleur, vous pouvez l’arroser chaque jour matin ou soir.

Attention à la quantité d’eau que vous allez lui apporter. Vous n’allez pas abuser de peur que les feuilles de vos plantes se jaunissent et meurent.

L’entretien c’est aussi tailler les tiges, branches et les feuilles moches, jaunes ou sèches.

Votre plante a aussi besoin de l’engrais pour être en ‘’embonpoint’’ et pour avoir une facile floraison.

L’engrais à ajouter sera diluer avec l’eau d’arrosage.

Pourquoi les pointes des feuilles jaunissent ?

Selon l’expérience, le jaunissement des feuilles d’une plante est souvent dû soit à la sécheresse du terreau ou de la terre sur (le) laquelle elle est planté, soit à l’excès d’eau d’arrosage.

Ainsi, si les feuilles de votre cordyline jaunissent, vérifiez si votre plante souffre de manque d’eau ou d’excès d’eau.

Avant de savoir qu’il s’agit de manque d’eau, cela signifierait que vous ne l’arrosez plus depuis presque un mois.

Vous pouvez imaginer qu’il s’agit d’excès d’eau si vous déversez sur votre plante beaucoup trop d’eau.

Si vous vous retrouvez dans l’un de ses deux faits, revoyez la fréquence et la quantité d’eau d’arrosage de votre plante.

Le troisième facteur peut être dû à l’excès d’engrais ou à l’apport de l’engrais non dilué.

VARIETES

La Cordyline dispose de plusieurs variétés. Chaque variété a sa saison de floraison, sa beauté et ses caractéristiques.

La variété la plus utilisée est la cordyline australis

Cette variété est subdivisée en plusieurs autres variétés. Ces différentes variétés n’ont pas toutes les mêmes saisons de floraison.

Voici quelques petits exemples:

Variétés et saison de floraison:

Cordyline australis (Mai à Juin)

Cordyline australis Sundance (Juin à Juil)

Cordyline australis Red Star (Juil. à Sept)

Cordyline australis Southern Splendour (Juil. à Sept)

Cordyline australis Sunrise (Juil. à Sept)

Les saisons mentionnées ci-dessus couvrent presque la plupart de toutes les variétés de cordyline australis

Voici une liste non exhaustive des variétés de cordyline que nous avons pu trouver:

Cordyline australis Purpurea

Cordyline australis Coffee Cream

Cordyline australis Albertii

Cordyline australis Red Star

Cordyline variégata

Cordyline indivisa

Cordyline stricta

Arrosage

Comme toutes plantes, l’excès d’eau est très nuisible aux Cordylines quel que soit sa variété.

L’arrosage doit être fait modérément suivant chaque saison (été ou hiver) soit 1 fois par semaine en hiver et 1fois par jour en été.

La quantité d’eau au cours de chaque arrosage doit être modérée pour ne pas asphyxier les racines d’eau, ce qui provoquera le jaunissement et la chute prématurée des feuilles.

A chaque intervalle de 3 semaines, l’engrais sera dilué dans l’eau d’arrosage afin d’assurer un meilleur développement à vos cordylines.

 ASTUCES/CONSEILS

Vous êtes dans un milieux où il gèle fréquemment, pour réussir la culture de votre cordyline, enrichissez votre compost ou bien drainé votre sol à l’aide des sables granulés des rivières. Vous avez la possibilité de faire le bouturage de votre plante en terre pleine ou dans un pot.

Que ce soit en terre pleine ou en pot, apporter régulièrement de l’eau à votre jeune plante jusqu’à ce que celle-ci commence à pousser des rejetons.

IL est préférable d’attendre que les moments de gèle passent avant tout acte de bouturage des cordylines en terre pleine.

Lorsqu’il s’agit d’usage de pot, vous pouvez ne pas vous inquiétez pour ça. Efforcez-vous de mettre à l’abri du gel votre pot contenant votre cordyline.

Cordyline allemande en image

Cordyline espagnole en image ci-dessous

SOURCE

En conclusion, nous notons que la cordyline est l’une des plantes les plus faciles à cultiver et à entretenir. Elle peut être cultivée partout dans le monde sous n’importe quel climat. Elle supporte le chaud et le froid. Ses jeunes pousses sont légèrement hostiles au gèle. C’est aussi une plante qui cohabite facilement avec d’autres plantes de la même famille.

Sa diversité et la beauté de ses fleurs constituent un atout pour cette plante.

(Visited 34 times, 1 visits today)

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *